Citação


"França:um sonho de viagem"

Um sonho de viagem - Crônica 2

Arrumando as malas / Préparation des valises

Cleide a amiga professora que me incentivou a ir a França, recomendou: não traga muitas coisas, apenas uma mochila, um tênis e seis peças de roupas. Imaginem , eu que adoro um casaco e bolsas elegantes, me transformar numa viajante de tênis e mochila? isso já não combinava com o meu sonho de viagem.

Cleide, l’amie qui m’a incité à aller en France, m’a fait cette recommandation: n’emporte pas trop de choses, juste un sac à dos, une paire de tennis et cinq ou six vêtements. Imaginez ! moi qui adore porter des vestes et des sacs élégants, me transformer en jeune voyageuse en tennis et sac à dos! Impossible ! celà ne me convenait pas et ne correspondait pas à mon rêve de voyage.

Quanto ao tamanho da mala, já acumulei algumas experiências de viagens e tenho na memória um vexame passado no hall de um hotel em Belo Horizonte: o táxi me esperando para levar-me ao aeroporto e o funcionário do hotel, ajudando-me a amarrar a mala com um barbante , enfiando roupas e calcinhas que haviam se espalho pelo chão, quando o feixe da mala estourou, um mico inesquecível , mas decisivo para me fazer aprender a não andar cheia de malas, nem com uma mala muito cheia.

Quand à la taille de la valise, j’avais déjà connu quelques expériences de voyage et je me souvenais d’une chose vexante qui m’est arrivée dans la réception d’un hôtel de Belo Horizonte.( Capitale du Minas Gerais au sud-ouest du Brésil). Un taxi m’attendait pour me conduire à l’aéroport et un employé de l’hôtel m’aidait à remettre les vêtements et sous-vêtements tombés par terre et à fermer la valise avec une ficelle car la fermeture Éclair s’était cassée. Une “singerie” (mico : race de singes du Brésil) inoubliable, mais positive car alors j’ai appris qu’il ne fallait pas emporter trop de bagages ni une valise trop chargée !

Quer ler mais? peça o seu exemplar ....



Escrito por Vania Beatriz às 20h16
[] [envie esta mensagem] []



Autor: Vânia Beatriz

Quando: novembre/2001

Quand quelqu'un me demandait quel était mon rêve non réalisé, je répondais "faire un voyage en France", pays pour lequel je suis tombée amoureuse dès que j'ai commencé à étudier le français, une discipline obligatoire au cours technique de secrétariat au collège d'Amapa, Etat où je suis née.

 Après, à Belem, j'ai étudié pendant deux ans au centre des langues de l'Université, sous la direction de mon inoubliable professeur Cleide, une Brésilienne, qui avait un petit ami français . En classe, elle nous a fait voyager à travers la France grâce à ses histoires.

Quand j'ai déménagé à Porto Velho j'ai commencé à étudier par correspondance, une forme amusante de cours collectif avec deux amies et une prof qui habitait à Curitiba au sud du Brésil. Pour m'améliorer dans l'apprentissage de la langue française, j'ai commencé à échanger des lettres avec des Françaises et nous n'avons délaissé aucune opportunité d'essayer de parler français avec quelqu'un. Quand j'ai travaillé au Département de la Police à Macapa, j'ai demandé la permission de parler avec un Français qui y était prisonnier. Quand est arrivée l'ère de l'Internet, le monde est devenu plus acessible, les distances sont devenues plus courtes, j'ai découvert Brésil-Passion qui réunit des étrangers, surtout des Français, passionnés par le Brésil, et d'une certaine façon, la réciproque est vraie, des Brésiliens passionnés pour la France.



Escrito por Vania Beatriz às 01h01
[] [envie esta mensagem] []



[ página principal ] [ ver mensagens anteriores ]


Meu perfil
BRASIL, Mulher, Portuguese, French, Livros, Viagens


Histórico
    Categorias
    Todas as mensagens
    Citação


    Votação
    Dê uma nota para meu blog


    Outros sites
    Por onde andou meu coração
    UOL
    Nova Edicula Habitável
    Cartas do Mestre
    FNAC
    Edícula Habitável
    Tereza em Paris
    Zany
    Neem na cura do Diabetes